NAGA

Impressions, Clics, CTR : tout ce qu’il faut savoir sur les indicateurs de la Google Search Console

Par Loris Gulisano

Google peut paraître hostile aux personnes cherchant à améliorer au maximum leur référencement naturel. Pourtant, l’entreprise américaine met à disposition des webmasters un outil de suivi très pratique : La Google Search Console. Nous allons voir dans ce nouvel article quelles sont les possibilités offertes par cet outil. Nous expliquerons également à quoi correspondent les différents indicateurs qui sont utilisés pour mesurer le comportement des utilisateurs sur Google : impressions, clics et taux de clic.

À quoi sert la Google Search Console ?

Anciennement nommée Google Webmasters Tools, la Google Search Console est une suite d’outils de suivi proposée par Google aux webmasters cherchant à monitorer leur présence sur le moteur de recherche. La Search Console permet de vérifier différents aspects du site qui ont un impact sur le référencement naturel.

La manière dont vont interagir les utilisateurs de Google sur les pages de résultats du moteur de recherche est un indicateur comportemental très important à connaître pour mieux comprendre les performances de son site web. En effet, savoir qu’un grand nombre de personnes est exposé à un lien vers son site, sans que cela n’engendre de nombreux clics, conduira à effectuer des optimisations au niveau des méta-descriptions, ou des balises title utilisées par exemple.

Grâce à la Search Console, les webmasters voient la manière dont leur site web est indexé par Google. Il est possible d’envoyer le sitemap de son site pour indiquer à Google les pages importantes à indexer. Google indique ainsi quelles sont les pages du sitemap qui ont pu être indexées, mais aussi celles qu’il n’a pas pu intégrer à son index pour diverses raisons : code d’erreur 404, page en no-index, pages présentes en double, etc…

En plus de pouvoir monitorer le volume d’audience de son site ainsi que l’indexation des pages de celui-ci, la Search Console permet de bénéficier de rapports : rapport de vitesse, mesure de l’ergonomie des pages sur mobile, validité des données structurées Schema.org… Ces rapports sont à prendre au sérieux car ils traitent de caractéristiques techniques qui impactent directement le référencement naturel de votre site.

Pour mieux comprendre les principales informations qui vous sont données par la Google Search Console, attardons-nous sur les indicateurs du trafic présents dans le rapport “Performances” : les impressions, les clics et le taux de clic.

Le tableau de bord de la Google Search Console

Les impressions dans la Google Search Console

Le volume d’impressions est l’un des principaux indicateurs présents dans la Google Search Console. Il permet d’avoir une idée de l’apparition de votre site dans les résultats de recherche Google. 

Une impression est comptabilisée à partir du moment où votre site apparaît sur une page de résultat Google à la suite de la requête d’un internaute. Toutefois cela ne signifie pas nécessairement que cet internaute a vu un lien vers votre site. Cette l’impression est comptabilisée même si votre page est positionnée en dessous de la ligne de flottaison, et que l’utilisateur ne défile pas jusqu’à sa visualisation. 

Cet indicateur intéressant doit toutefois être pris avec du recul. Il est bien sûr intéressant de constater que votre site apparaît de plus en plus souvent dans les pages de résultats de recherche Google. Seulement, si votre site se positionne en permanence dans les derniers résultats de la page, vous ne constaterez pas une augmentation significative du volume de trafic. Il est important de prendre conscience du delta existant entre le volume d’impressions et le volume de clics, afin d’avoir une vision plus globale de la visibilité de votre site sur le moteur de recherche.

Les clics : des subtilités dans la mesure

L’indicateur du volume de clics est celui qui vous intéressera probablement le plus, vous indiquant le nombre de personnes qui ont cliqué sur un lien vers votre site sur Google.

C’est un indicateur simple, qui vous permet d’avoir une vision précise du volume de trafic généré par votre référencement naturel. De plus, la mesure du trafic de la Search Console n’est pas dépendante des cookies de suivi disponibles sur votre site, qui peuvent être bloqués par les utilisateurs. Les différentes solutions proposant aux visiteurs de gérer l’utilisation de cookies de suivi peuvent avoir un effet néfaste sur les statistiques de Google Analytics. 

La Search Console mesure de manière efficace le trafic provenant de Google. Toutefois, il existe des subtilités dans la manière dont l’outil comptabilise les clics. Les pages de résultats de Google ont évolué au fil du temps, proposant de nouvelles fonctionnalités. Les sites peuvent aujourd’hui être accessibles via le local pack, le knowledge panel ou bien via des carrousels directement dans les SERPS. Un clic est seulement comptabilisé lorsque l’utilisateur sort de Google, mais jamais lorsqu’il clique sur un élément le redirigeant vers une autre page du moteur de recherche.

Le taux de clic : l’objectif à atteindre

Le taux de clic présenté dans le rapport de performance de la Search Console est obtenu en divisant le nombre de clics par le nombre d’impressions. Il permet d’avoir un indicateur fiable de la performance de votre site sur Google. Le fait d’avoir un grand nombre d’impressions et un faible taux de clic est un indicateur de mauvaise performance.

Un taux de clic faible est le signe d’un mauvais positionnement général. Plus votre site arrive en bas de page de résultats de recherche, moins vous aurez un taux de clic intéressant. Une étude de Backlinko datant de 2019 a démontré que les trois premiers sites arrivant en tête des résultats Google se partageaient en moyenne près de 75% des clics totaux. L’étude concluait que seulement 0,7% des utilisateurs de Google cliquaient sur des résultats présents en deuxième page. 

Un bon positionnement sur des mots-clés intéressants de votre thématique est capital pour assurer un trafic important vers votre site. La Search Console vous permettra de mieux comprendre la manière dont les utilisateurs de Google interagissent avec votre site. Cela vous aidera à mettre en place la stratégie de référencement naturel optimale.

Ce qu’il faut retenir : À quoi sert la Search Console ?

La Google Search console a de multiples intérêts pour le suivi et l’optimisation du référencement naturel. Bien que de nombreux outils tiers existent aujourd’hui et proposent de plus en plus de fonctionnalités pour aider à mettre en avant les sites web, l’outil de Google reste fondamental pour avoir une meilleure image de la santé du référencement de votre site.

Cet article est centré sur la mesure du trafic et de ses indicateurs, mais la Search Console propose de nombreux rapports tout aussi utiles, comme l’analyse de la couverture d’indexation du site ou encore les différents indicateurs liés à l’ergonomie mobile.